A la recherche d’une nouvelle polisseuse de voiture, vous entendez souvent parler des polisseuses rotatives et d’autres qui sont orbitales. Alors, forcément vous vous demandez quelle est la différence entre les deux types d’appareil ? Et pourquoi préférer l’un par rapport à l’autre ? Pour y voir plus clair, nous vous invitons à lire cet article jusqu’au bout.

Pourquoi faire un polissage ?

Le polissage d’une carrosserie permet de supprimer les rayures, les hologrammes et les défauts laissés par l’usure pour remettre celle-ci à neuf. Or, pour réaliser un tel travail, vous avez besoin d’une polisseuse.

Les polisseuses rotatives

Les polisseuses rotatives sont connues pour être les plus puissantes, permettant de réparer même les rayures profondes. Elles fonctionnent en tournant sur un axe fixe et à une vitesse située entre 600 et 3500 tours par minutes. Cette grande vitesse de rotation a pour conséquence de chauffer le vernis pour plus d’efficacité.

Cette grande efficacité n’est pas sans inconvénient. En effet, pour obtenir un rendu parfait, il faut utiliser un pad de finition. En général, une polisseuse rotative a tendance à laisser des hologrammes sur la carrosserie et pour atténuer ces traces, il est nécessaire de repasser.

Les polisseuses rotatives ont aussi tendance à être difficiles à maîtriser. Elles sont d’ailleurs déconseillées aux utilisateurs débutants. En effet, ces machines à polir sont plus puissantes et plus difficiles à prendre en main. Il est même recommandé de suivre une petite formation chez un garagiste avant de s’aventurer à utiliser une polisseuse rotative. En cas d’erreur en effet, vous pouvez endommager sérieusement la carrosserie de votre voiture.

Les polisseuses orbitales

Ces machines réalisent une action semblable à la main, sauf qu’elles tournent à grande vitesse. Les polisseuses orbitales sont généralement moins puissantes que les polisseuses rotatives. Elles tournent cependant plus vite, mais avec un axe tournant pour rester en orbite. Ce mouvement fait que la carrosserie chauffe moins, donc plus facile à contrôler avec moins de traces.

Ce type de polisseuse, si vous prenez de la qualité, est efficace. Le résultat sera parfait. Elles ont également l’avantage d’être plus faciles à contrôler. Aucune formation particulière n’est nécessaire pour maîtriser une polisseuse orbitale. Ceci dit, il ne faut pas non plus s’attendre à un miracle avec une polisseuse orbitale. Le travail de polissage sera en effet plus long parce que le vernis chauffera moins rapidement qu’avec une polisseuse rotative. Les éraflures plus profondes seront alors difficiles à effacer. Et pour finir, une polisseuse orbitale de mauvaise qualité réduit sa vitesse de rotation dès qu’on appuie dessus. Cela va se répercuter sur la qualité du travail.

Polisseuse orbitale ou rotative, que choisir ?

Si vous débutez, évitez les polisseuses rotatives. Ce type de polisseuse fonctionne en exécutant un mouvement circulaire. Comme elle est puissante, elle va dégager beaucoup de chaleur et vous devez absolument être capable de le contrôler pour ne pas abîmer votre carrosserie. Il ne faut pas oublier non plus que les polisseuses rotatives laissent souvent des marques qu’il faut traiter à part. C’est pour cette raison que les professionnels l’utilisent pour corriger les imperfections et utiliser une polisseuse orbitale pour la finition. Donc, la polisseuse rotative sert à corriger les plus gros défauts comme les rayures et les micro-rayures tandis que l’orbitale va effacer les défauts créés par la polisseuse rotative pour la finition.

La polisseuse orbitale d’adresse à un public plus large. Même les utilisateurs débutants peuvent l’utiliser. Ce type d’appareil pardonne les erreurs, contrairement à une polisseuse rotative. Ceci dit, si vous n’investissez pas dans un modèle de qualité, alors il ne faut pas que vous vous attendiez à un miracle. Les modèles d’entrée de gamme ne régulent pas la vitesse de rotation en fonction de l’appui que vous mettez dessus. Par conséquent, lorsque vous vous appuyez un peu fort, votre machine va faire du sur place et sautiller au lieu de tourner.